La Chapelle Saint Front

Site Classé

La chapelle est située à l'extrémité d'un éperon rocheux dominant la Dordogne, cet édifice matérialise le souvenir d'un prodige légendaire attribué à Saint Front, apôtre du Périgord, qui terrassa un terrible dragon, le Coulobre, qui ravageait la région.

A l'époque on y venait en procession invoquer le saint.

L'anciennetéde cette chapelle prète sujet à discussion, elle daterait du 12eme siècle, un édifice l'ayant précédé au 7eme siècle et aurait été édifié sur un ancien lieu de culte païen, il semblerait que l'édifice fut plusieurs fois reconstruit.

Le mur sud de la chapelle semble plus récent que le mur nord. La chapelle comporte 2 entrée, une sur le devantet une sur le coté, celle-ci est en arc brisé surmonté d'une petite tête humaine.

Les fonds baptismaux à l'origine étaient situés à l'exterieur sous un abri, le baptème devant précéder la 1ere entrée dans l'église.

Deux remarquables chapiteaux encadrent l'entrée du choeur, l'un présente la tentation au Paradis (un serpent,le démon, enlace un arbre chargé de fruits et présente une pomme à Eve, Saint Frontsemble observer la scéne.

L'autre chapiteau coté nord,est situé au sommet d'un reste de colonne, on y voit 3 bêtes monstrueuses, celle du centre a le visage d'un humain représenté avec une double queue et des membres en forme de pattes d'animaux. Cette colonne serait susceptible de représenter 3 léopards (domination anglaise).

La tradition rapporte qu'une grande peau de serpent est restée trés longtemps installée sur un mur de la nef en souvenir du dragon vaincu par Saint Front, cette évocation se retrouve aussi dans l'appellation du trou du Coulobre, grotte située sous la chapelle, qui symbolise l'antre du dragon.

Saint FRONT, patron du diosése de Périgueux serait natif de Lanquais.

La chapelle ainsi que le bourg de Saint Front furent rattachés à la commune de Couze en 1829.